Ayant besoin de plus de trains, l'État de Victoria en Australie se tourne vers le fabricant montréalais Bombardier (T.BBD.B) afin de lui passer une commande pour 32 voitures fonctionnant au diesel.

Mis à jour le 25 févr. 2009
Michel Munger
Michel Munger LA PRESSE

La division Transport de la multinationale précise que la commande porte sur des voitures automotrices de marque VLocity, qui seront fournies en rames de deux à trois voitures.Cette commande de 95 millions de dollars US portera à 134 le nombre de voitures VLocity du genre qu'utilise le transporteur public V/Line Passenger depuis la mise en service des rames en 2005.

Cette marque de trains en acier inoxydable offre entre autres des grandes vitres panoramiques, un intérieur climatisé et des compartiments à bagages pouvant accueillir bicyclettes et planches de surf.

«V/Line a tiré parti d'une croissance massive du taux d'utilisation ces quelques dernières années, et nous le devons en grande partie aux trains VLocity de Bombardier», souligne Rob Barnett, PDG de V/Line Passenger. Je suis ravi que nous étendions notre parc de voitures.»

Les livraisons doivent être effectuées en 2010 et 2011 et Bombardier entend fabriquer les rames à l'usine australienne de Dandenong.

L'action de Bombardier a clôturé à 2,91 $ mardi à la Bourse de Toronto.