Apple a annoncé jeudi des investissements dans plusieurs sites aux États-Unis, dont la création d'un nouveau « campus » pour un milliard de dollars à Austin au Texas.

Mis à jour le 13 déc. 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

Ce nouveau site devrait héberger initialement 5000 employés, avec la possibilité d'augmenter ce chiffre à 15 000, selon un communiqué de la société californienne. Apple s'est dit en « bonne voie » pour créer d'ici 2023 quelque 20 000 emplois aux États-Unis, où elle compte actuellement 90 000 employés.

La firme de Cupertino dans la Silicon Valley devrait également investir dans de nouveaux sites sur la côte ouest américaine, à Seattle, San Diego, et dans la banlieue de Los Angeles. Les centres de données d'Apple aux États-Unis se verront en outre consacrer 10 milliards de dollars sur les cinq prochaines années.

En novembre et après un an de suspense, un autre géant technologique américain, Amazon, avait annoncé qu'il installerait deux nouveaux sièges à New York et dans la proche banlieue de Washington, avec 50 000 emplois à la clé, et en échange de centaines de millions de dollars d'aides financières.