Les responsables de la Réserve fédérale des États-Unis ont indiqué le mois dernier qu'ils s'attendaient à continuer à faire grimper les taux d'intérêt et ont laissé entendre que ceux-ci pourraient être assez élevés l'an prochain pour commencer à ralentir la croissance, selon le procès-verbal de leur plus récente rencontre, publié jeudi.

Publié le 5 juill. 2018
ASSOCIATED PRESS

Tout en soulignant la vigueur de l'économie, les responsables de la banque centrale ont signalé leur vigilance face aux risques émergents, particulièrement les tensions commerciales, et aux dangers d'une économie qui pourrait faire de la surchauffe.

Ils ont noté une hausse des inquiétudes des entreprises au sujet des politiques commerciales dures du président Donald Trump, et souligné que certains dirigeants de sociétés avaient déjà réduit leurs prévisions de dépenses en raison de l'incertitude.

La Fed a indiqué qu'elle portait attention au rétrécissement de l'écart entre les taux à court terme et les taux à long terme, un phénomène qui, par le passé, s'est révélé annonciateur de ralentissements économiques.

Des économistes ont indiqué que le contenu du procès-verbal, qui détaillait les discussions de la rencontre des 12 et 13 juin, ne modifiait pas leurs attentes générales par rapport à ce que la Fed ferait cette année.