Source ID:; App Source:

Croissance révisée en hausse aux États-Unis

La croissance économique des États-Unis a été révisée en hausse au 1er... (PHOTO MARTIN TREMBLAY, archives LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO MARTIN TREMBLAY, archives LA PRESSE

Agence France-Presse
Washington

La croissance économique des États-Unis a été révisée en hausse au 1er trimestre grâce à des dépenses de consommation plus fortes que prévues, selon la 3e estimation du département du Commerce vendredi.

De janvier à mars, pour le début de l'ère Trump, le Produit intérieur brut (PIB) de la première économie mondiale a progressé de 1,4% en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières. C'est 0,2 point de pourcentage de plus que l'estimation précédente.

Cette révision à la hausse, qui confirme toutefois une croissance modeste, est supérieure aux attentes des analystes qui tablaient sur une expansion de 1,2%.

Elle s'explique essentiellement par des dépenses de consommation qui ont finalement progressé de 1,1% au lieu du médiocre 0,6% évalué précédemment. Cela reste cependant un rythme modéré de progression des dépenses.

L'ensemble des biens et services produits par l'économie américaine a atteint en rythme annuel 19 027 milliards de dollars.

Les consommateurs américains, moteur de l'expansion économique, ont surtout davantage dépensé dans les services (+1,4%) au début de l'année.

Les exportations également ont été meilleures que prévu, avançant de 7%, tandis que les importations ont progressé de 4%.

Autre point en faveur de l'expansion, les dépenses publiques ont reculé un peu moins que précédemment évalué (-0,9% au lieu de -1,1%).

Ces chiffres ont toutefois été atténués par une croissance plus faible des investissements des entreprises à +10,4% contre 11,4%. C'est quand même le rythme d'investissements le plus fort depuis cinq ans.

Les industriels ont également moins investi dans les stocks, ce qui pèse sur l'expansion.

À 1,4%, pour le premier trimestre de la présidence Trump, la croissance américaine reste modeste, après 2,1% au 4e trimestre de 2016.

Ces dernières années, le premier trimestre hivernal a constamment été décevant.

Le gouvernement publiera le 28 juillet la première estimation du 2e trimestre qui devrait s'afficher bien au-dessus de 2%.

Mais l'administration Trump espère faire accélérer l'économie à 3% durablement dès 2018, une projection «peu probable» selon le Fonds Monétaire International (FMI).

L'institution financière a abaissé cette semaine ses prévisions d'expansion de l'économie des États-Unis à 2,1% cette année et en 2018 dans l'attente de voir une concrétisation des mesures de relance de l'administration (réduction d'impôts, dépenses d'infrastructures) qui pour l'instant n'avancent pas au Congrès.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer