Plus de 120 hauts gradés de l'armée américaine à la retraite ont demandé au président Donald Trump de ne pas réduire le budget consacré à la diplomatie et à l'aide au développement, a annoncé CNN lundi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Les fonds du département d'État sont «essentiels pour garantir la sécurité des États-Unis», ont déclaré les généraux et amiraux dans une lettre citée par CNN et adressée aux dirigeants du Congrès, à deux responsables du cabinet de M. Trump et son conseiller à la sécurité nationale.

Les différents organismes d'aide au développement «sont cruciaux pour prévenir les conflits et mettre en danger le moins possible nos hommes et femmes en uniforme», insistent les signataires, dont le général retraité David Petraeus, ancien directeur de la CIA, et James Stavridis, ancien commandant suprême des forces de l'OTAN, toujours cités par CNN.

Donald Trump a proposé lundi une augmentation de 54 milliards de dollars des dépenses du Pentagone pour répondre aux menaces d'un monde «dangereux», qui serait en particulier compensée par une réduction de l'aide internationale.

L'exécutif a souligné que ce n'était que le début du processus de consultations, et refusé de rentrer dans le détail des baisses attendues pour le puissant département d'État, chargé de la diplomatie américaine, ou encore de l'Agence de protection de l'environnement (EPA), en pointe dans la lutte contre le changement climatique.

Le président républicain devrait en dire plus mardi soir, lors de son premier discours devant le Congrès.