Les prix des produits importés aux États-Unis sont repartis à la hausse en décembre, portés par les prix pétroliers, selon les données du département du Travail publiées jeudi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Ils ont progressé de 0,4% sur un mois, en données corrigées des variations saisonnières, après avoir cédé 0,2% en novembre.

Très volatil au cours des récents mois, l'indice a été porté par une forte hausse des prix des produits pétroliers importés (+7,9%) et des prix des carburants (+7,3%).

En excluant les produits pétroliers, les prix à l'importation s'affichent en décembre en repli de 0,2% sur un mois.

Sur un an, l'indice a bondi de 1,8%, soit sa plus forte poussée depuis mars 2012, a précisé le ministère.

Par origine géographique, le prix des importations venues du Canada s'est apprécié de 2,3% en un mois, tandis que le prix de celles venant de l'Union européenne a décliné de 0,2%.

Les prix des produits importés influencent les chiffres de l'inflation aux États-Unis et sont donc scrutés de près par la banque centrale américaine (Fed) qui vise une hausse annuelle des prix à la consommation de 2%.

Le ministère a par ailleurs indiqué jeudi que les prix américains à l'exportation avaient également progressé (+0,3%) après avoir perdu du terrain en novembre.