Source ID:; App Source:

Nouvelles manifestations d'employés de fast-foods

Ces manifestations interviennent deux semaines après que McDonald's... (Photo M. Spencer Green, AP)

Agrandir

Ces manifestations interviennent deux semaines après que McDonald's a annoncé qu'il allait augmenter le salaire minimum des 90 000 personnes employées en propre par le groupe.

Photo M. Spencer Green, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Plusieurs centaines de personnes, principalement des employés de fast-foods, ont de nouveau manifesté mercredi à New York pour réclamer un salaire minimum de 15 dollars de l'heure.

Des manifestations similaires étaient prévues dans quelque 200 villes américaines, selon les organisateurs de cette journée qui anticipaient «la plus large mobilisation jamais (enregistrée) de travailleurs sous-payés».

À New York, les premiers manifestants se sont retrouvés dès 6h00 du matin devant un McDonald's de Brooklyn, dénonçant des salaires horaires qui, selon eux, ne leur permettent pas de vivre décemment dans la plus grande ville américaine.

Plusieurs centaines de personnes, employées de fast-foods, mais aussi étudiants et militants, se sont ensuite retrouvées à la mi-journée à Manhattan, s'allongeant à l'extérieur d'un autre McDonald's, a constaté l'AFP.

«Nous avons tous besoin de stabilité économique», pouvait-on lire sur des pancartes, «battez-vous pour 15» dollars, sur d'autres.

Ces manifestations interviennent deux semaines après que McDonald's a annoncé qu'il allait augmenter le salaire minimum des 90 000 personnes employées en propre par le groupe.

Leur salaire horaire va augmenter d'un dollar, pour passer à 9,90 dollars en juillet, et à plus de 10 dollars fin 2016. Mais cette mesure ne concerne pas les 660 000 personnes employées par les franchises McDonald's aux États-Unis.

«Au lieu de calmer les employés, ce changement dérisoire a inspiré encore plus de travailleurs à rejoindre le mouvement», ont indiqué les organisateurs.

Le salaire minimum à New York est actuellement de 8,75 dollars de l'heure et doit passer à 9 dollars l'an prochain.

«Le coût de la vie à New York est le plus élevé du pays», a souligné le contrôleur financier de la ville de New York Scott Stringer.

«Et quand on l'ajuste au coût de la vie, le salaire minimum est le plus bas de toutes les grandes villes américaines», a-t-il ajouté mardi dans un rapport sur l'impact qu'aurait une augmentation des salaires à 15 dollars de l'heure.

Une telle augmentation «d'ici à 2019 augmenterait les salaires de 10 milliards de dollars par an et bénéficierait à presque 1,5 million de travailleurs dans la ville», a-t-il indiqué.

Plusieurs villes, dont Seattle et San Francisco, ont voté l'an dernier une augmentation des salaires horaires étalée sur plusieurs années pour atteindre 15 dollars de l'heure, a rappelé M. Stringer.

Le mouvement des employés de fast-foods pour gagner 15 dollars de l'heure a démarré il y a deux ans et demi à New York.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer