Source ID:; App Source:

Les inégalités aux États-Unis inquiètent la présidente de la Fed

La présidente de la banque centrale américaine (Fed),... (PHOTO BRIAN SNYDER, REUTERS)

Agrandir

La présidente de la banque centrale américaine (Fed), Janet Yellen.

PHOTO BRIAN SNYDER, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

La présidente de la Banque centrale américaine (Fed) Janet Yellen s'est déclarée vendredi «très inquiète» du creusement constant des inégalités aux États-Unis.

Dans un discours à Boston, la présidente de la Fed a indiqué que les inégalités de revenus et de richesses, qui «se sont à nouveau creusées pendant la reprise» aux États-Unis, ont quasiment «atteint un sommet depuis un siècle».

Dans cette intervention lors d'une conférence sur les inégalités, la présidente de la Réserve fédérale n'a pas fait mention de la politique monétaire ni des turbulences actuelles sur les marchés financiers.

«Le creusement des inégalités a recommencé pendant la reprise économique», après la crise financière et immobilière de 2008, «alors que le marché boursier a rebondi, que la croissance des salaires (...) a été faible et que la hausse des prix des maisons n'a pas restauré le patrimoine perdu pour une grande partie des ménages», a déclaré Mme Yellen.

La patronne de la Fed a en outre mentionné le fardeau de la dette des étudiants contractée pour financer leurs études qui a quadruplé entre 2004 et 2014.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer