Le moment «se rapproche» où la Banque centrale américaine va passer à l'action pour réduire ses achats d'actifs, a assuré lundi un responsable de la Réserve fédérale (Fed) Richard Fisher.

Publié le 5 août 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le président de l'antenne locale de la Fed de Dallas a estimé dans un discours dans l'Oregon (nord-ouest) qu'avec «un taux de chômage descendu à 7,4%», l'institution «se rapproche de l'action en discutant du moment le plus opportun pour commencer à réduire ses achats d'actifs».

Pour stimuler l'économie et influer sur les taux à la baisse, la Fed injecte notamment chaque mois sur les marchés financiers quelque 85 milliards de dollars en rachetant des bons du Trésor et des titres hypothécaires.

«Lors de la dernière réunion du Comité de politique monétaire (FOMC), j'ai suggéré qu'on devait se préparer à entrer en action cet automne», a encore dit M. Fisher qui n'est pas cette année un membre votant du Comité.

La Fed espère ralentir ses injections de liquidités dans le circuit financier en réduisant ses achats d'actifs «au cours de l'année» si le chômage descend autour de 7%.

Beaucoup d'analystes pensent qu'un premier pas dans cette réduction graduelle d'achats de bons du Trésor pourrait intervenir à la réunion du FOMC des 17 et 18 septembre prochain.