Les groupes para-publics de refinancement hypothécaire Fannie Mae et Freddie Mac devraient commencer à rembourser leur dette au gouvernement américain plus rapidement qu'attendu, grâce à l'amélioration du marché immobilier, a fait savoir vendredi leur régulateur.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Ces deux organismes devraient repayer entre 32 et 78 milliards de dollars d'ici fin 2015, d'après un rapport publié vendredi par l'Agence fédérale de financement du logement (FHFA).

Les deux entreprises devraient au final coûter 76 milliards de dollars aux contribuables américains d'ici la fin 2015, beaucoup moins que l'estimation actuelle de 142 milliards de dollars.

La FHFA assure la tutelle de Fannie Mae et Freddie Mac depuis que ces deux entreprises ont été nationalisées en septembre 2008 pour éviter qu'elles ne s'écroulent sous le poids de leurs engagements.

Depuis, elles ont coûté près de 188 milliards de dollars au Trésor américain et versé environ 46 milliards de dollars de paiement de dividendes.