L'agence fédérale américaine de garantie des dépôts bancaires, la FDIC, a indiqué mardi que le nombre de banques classées à problème avait continué de grimper au quatrième trimestre, augurant d'une poursuite de la hausse des faillites.

Mis à jour le 23 févr. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

«À la fin décembre, il y avait 702 établissements assurés sur la liste des institutions à problèmes, contre 552 au 30 septembre», a indiqué la FDIC dans un communiqué.

Le nombre des faillites de banque a atteint 140 en 2009, le total plus élevé depuis 1992, et la FDIC estime qu'il sera supérieur en 2010. Il est de 20 pour le moment, contre 14 l'année dernière à la même époque.

Pour le deuxième trimestre consécutif, la balance du fonds assurant les 250 000 premiers dollars de chaque épargnant est restée négative (20,9 milliards de dollars), en tenant compte d'une provision pour pertes de 44 milliards.

«La reprise dans le secteur bancaire tend à être en retard par rapport à celle de l'économie, le secteur tâchant de se sortir de ses actifs à problème», a souligné la présidente de la FDIC, Sheila Bair.

Selon les chiffres de la FDIC, «les indicateurs de la qualité des actifs ont continué à se détériorer au quatrième trimestre», avec une hausse de l'encours des prêts non recouvrables et les sorties de créances des bilans.

Note positive, la FDIC a indiqué que les bénéfices totaux des plus de 8000 banques qu'elle assure avait atteint 914 millions de dollars lors de ce trimestre, contre une perte de 37,8 milliards de dollars lors de la même période de 2008.