Source ID:; App Source:

Les ventes des chaînes de magasins reculent de 2,1% en mars

 ... (Photo: Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

 

Photo: Alain Roberge, La Presse

Agence France-Presse
Washington

Les ventes des chaînes de magasins aux États-Unis se sont contractées en mars, par rapport au même mois de l'année précédente, avec un recul de 2,1% à magasins comparables, a annoncé jeudi le Conseil international des centres commerciaux (ICSC).

Ce chiffre ressort nettement en-deçà des anticipations de l'ICSC, qui tablait sur une évolution comprise entre -1% et 0%.

«Les ventes ont été plombées par plusieurs facteurs, dont deux liés au calendrier: il y avait un samedi de moins en mars par rapport à l'an dernier, et Pâques tombe cette année le 12 avril (contre le 23 mars en 2008)», a expliqué l'économiste en chef de l'ICSC, Michael Niemira.

Ces deux facteurs «engendrent une base de comparaison défavorable avec mars 2008. Si nous les ajustons à ces glissements de calendrier, les chiffres des ventes sont en réalité plus solides que rapportés, en progression d'environ 1%», a-t-il ajouté.

Les ventes avaient reculé de 1,6% en glissement annuel en janvier, avant de se stabiliser en févier (-0,1%).

Pour avril, le Conseil prévoit encore une évolution comprise entre 0% et +1% par rapport au même mois de 2008.

Jeudi, plusieurs enseignes ont publié séparément les chiffres de leurs ventes mensuelles.

Le géant de la distribution à bas prix Wal-Mart a fait état d'une progression de 1,4% de ses ventes aux États-Unis en mars, à surfaces de ventes constantes et hors carburants. Ce chiffre est inférieur aux attentes du marché, conduisant le groupe à relever lui aussi que le week-end de Pâques, occasion de cadeaux, tombait cette année en avril et non en mars comme l'an dernier.

Son concurrent Target a publié un recul de 6,3% de ses ventes, à nombre de magasins comparable, et dit tabler sur des ventes stables en avril, grâce au week-end pascal.

Sur le segment du discount, les grands magasins 99 cents ont de leur côté publié une hausse de 6,2% de leurs ventes pour le premier trimestre (pas de chiffres livrés pour le seul mois de mars).

A l'autre bout du marché, l'enseigne haut de gamme Saks a fait état d'une chute de 23,6% de ses ventes pour le mois de mars, à nombre de magasins comparables, avec «une faiblesse continue sur toutes les catégories de marchandises».

La chaîne de vêtements de milieu de gamme JC Penney a pour sa part rapporté un recul de 7,2% de ses ventes, mais a indiqué que c'était bien mieux que la baisse à deux chiffres anticipée par le groupe.

JC Penney a dans la foulée relevé son objectif de ventes pour le premier trimestre, tablant sur un recul compris entre 8% et 10% sur un an, contre une précédente estimation de -12% à -15%.

Son concurrent Gap a vu ses ventes reculer de 8% et la marque Abercrombie and Fitch a accusé une chute de 34% de ses ventes, à nombre de magasins comparables.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer