Les bénéfices des entreprises américaines ont enregistré une chute record en 2008, qui s'est fortement accélérée au quatrième trimestre, selon un tableau intégré dans les chiffres définitifs du Produit intérieur brut publiés jeudi par le département du Commerce.

AGENCE FRANCE-PRESSE

   Les bénéfices avant impôt des entreprises américaines ont atteint 1477 milliards de dollars en 2008, soit une baisse de 10,1% par rapport à 2007. Un recul d'une telle ampleur n'avait plus été constaté depuis 1970.

   En dollars, la baisse annuelle de ces profits (-165,9 milliards de dollars) atteint même un record depuis 1929, année symbolique de la Grande Dépression, qui marque le début de cette statistique sur une base annuelle.

   Après impôts, la chute atteint 6,9%, la plus forte baisse recensée depuis 1998. En dollars, le recul est de 82,1 milliards, du jamais vu depuis 1929.

   La dégradation des profits des entreprises a fortement accéléré au quatrième trimestre.

   

   Avant impôt, ceux-ci ont en effet chuté de 16,5% par rapport au trimestre précédent, ce qui n'était pas arrivé depuis le plongeon de 16,9% observé au dernier trimestre de 1953.

   Le plongeon du quatrième trimestre «met en lumière la gravité et l'étendue de la récession», note Ryan Sweet, économiste de Moody's Economy.com, pour qui les bénéfices des entreprises «vont continuer de tomber jusqu'en 2010».