Source ID:b387ca82db423e1bb093a1d468087a7a; App Source:StoryBuilder

Mini-boom de production d'énergie solaire au Québec

Le bilan d'Hydro-Québec obtenu par La Presse indique qu'il... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le bilan d'Hydro-Québec obtenu par La Presse indique qu'il y a maintenant presque 700 auto-producteurs d'électricité à travers la province.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Hélène Baril

L'énergie solaire est de plus en plus populaire au Québec, au point où la quantité d'énergie produite par des panneaux photovoltaïques a été multipliée par dix au cours des cinq dernières années.

Il y avait 18 auto-producteurs d'électricité au Québec en 2014, surtout à partir de panneaux solaires. Leur nombre grandit chaque année, et 475 nouveaux propriétaires de panneaux solaires ont adhéré l'an dernier au programme de mesurage net d'Hydro-Québec qui permet de réinjecter dans le réseau l'électricité non consommée.

Le bilan d'Hydro-Québec obtenu par La Presse indique qu'il y a maintenant presque 700 auto-producteurs d'électricité. Leur nombre pourrait atteindre « plusieurs milliers » à la fin de 2019, prévoit la société d'État.

Ces petits producteurs ont injecté dans le réseau d'Hydro-Québec 991,8 mégawattheure d'électricité l'an dernier. C'est presque le double de la quantité retournée sur le réseau québécois un an plus tôt et dix fois plus qu'il y a cinq ans.

Ce sont la baisse des prix des panneaux solaires et l'amélioration de leur efficacité qui expliquent l'explosion de la popularité des panneaux solaires partout dans le monde. Le Québec suit la tendance, mais à un rythme plus modeste. En raison des prix relativement bas de l'électricité, le kilowatt produit par une installation solaire coûte plus cher que celui qui est acheté d'Hydro-Québec.

Selon une étude récente de l'Office national de l'énergie (ONE), le Québec est une des provinces canadiennes où l'investissement dans les installations solaires est le moins avantageux financièrement.

Le coût des panneaux solaires a diminué et continue de baisser, et le prix de l'électricité augmente chaque année. Malgré cela, les réseaux solaires résidentiels ne sont pas rentables actuellement au Québec et ne le seront probablement pas dans un avenir prévisible, selon l'ONE.

Un engouement réel

Malgré l'absence de rentabilité, le bilan d'Hydro-Québec indique que l'engouement de ses clients pour les technologies qui permettent de produire de l'énergie solaire est réel.

La société d'État s'attend d'ailleurs à une érosion de ses revenus causée par la popularité des panneaux photovoltaïques.

Hydro estime avoir perdu des ventes de 1 gigawattheure en 2017 et de 3 gigawattheures en 2018, selon des chiffres soumis à la Régie de l'énergie. Un gigawattheure équivaut à 1 million de kilowattheures.

Les auto-producteurs inscrits au programme de mesurage net peuvent réinjecter sur le réseau d'Hydro-Québec les kilowattheures qu'ils n'utilisent pas en échange d'un crédit pour leur consommation future.

- Avec la collaboration de William Leclerc




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer