Source ID:; App Source:

Le remplacement de la canalisation 3 d'Enbridge obtient le feu vert du Minnesota

Les investisseurs ont bien accueilli la nouvelle et... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Les investisseurs ont bien accueilli la nouvelle et l'action d'Enbridge a pris vendredi 3,10 $, soit 7,1 %, pour clôturer à 47,00 $ à la Bourse de Toronto.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
CALGARY

Le secteur pétrolier canadien attend impatiemment de voir les prix et les profits grimper maintenant que les autorités réglementaires du Minnesota ont approuvé le projet de remplacement de la canalisation 3 d'Enbridge, évalué à 9 milliards de dollars.

La canalisation ajoutera environ 375 000 barils par jour à la capacité d'exportation vers les États-Unis lorsqu'elle entrera en fonction, à la fin 2019 ou au début 2020. Cet ajout devrait atténuer la congestion dans les pipelines, qui peinent à répondre à la demande - une situation qui impose un rabais au prix du pétrole lourd canadien par rapport au cours de référence des États-Unis.

Les investisseurs ont bien accueilli la nouvelle et l'action d'Enbridge a pris vendredi 3,10 $, soit 7,1 %, pour clôturer à 47,00 $ à la Bourse de Toronto.

L'Association canadienne des producteurs pétroliers estime que la construction du pipeline est cruciale pour assurer l'accès au Midwest américain, qui a importé 2,3 millions de barils de brut canadien par jour en 2017.

Selon des analystes, l'approbation du Minnesota retire un élément négatif du plan d'affaires d'Enbridge. Le projet de la canalisation 3 représente la plus grande partie de son programme de croissance de 22 milliards pour les deux prochaines années.

Enbridge évalue le coût du projet à environ 5,3 milliards pour son tronçon canadien, et à 3,8 milliards pour son tronçon américain. Il a dépensé 3,6 milliards jusqu'à maintenant pour l'ensemble du projet.

L'entreprise s'attend à ce que la canalisation soit en service dans la deuxième moitié de 2019, mais certains analystes préviennent que cette date pourrait être repoussée jusqu'au premier trimestre de 2020 si les opposants au projet devaient se lancer dans d'importantes campagnes de désobéissance civile et retarder la construction.

«La décision d'approuver notre tracé de prédilection avec des modifications est une bonne nouvelle pour le Minnesota. C'est le fruit de l'écoute attentive que nous avons eu pour nos actionnaires et de l'efficacité du processus de consultation», a affirmé le chef de la direction d'Enbridge, Al Monaco, dans un communiqué.

M. Monaco a ajouté que le remplacement de la canalisation 3 assurerait la continuité sécuritaire des activités du pipeline, nécessaire à l'approvisionnement du Minnesota et des raffineries de la région.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer