Source ID:; App Source:

Encana affiche une perte de 379 millions

Le titre d'Encana est en progression de 46%... (PHOTO JEFF MCINTOSH, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le titre d'Encana est en progression de 46% depuis le début de l'année, mais en chute de 48% sur 12 mois.

PHOTO JEFF MCINTOSH, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Calgary

Encana a affiché mardi une perte nette de 379 millions $ US pour son premier trimestre, ce que l'entreprise a attribué essentiellement à des dépréciations et à la baisse des prix du pétrole et du gaz naturel, ses revenus ayant plongé de 40 % par rapport à la même période l'an dernier.

Le producteur de pétrole et de gaz naturel avait réalisé une perte de 1,71 milliard $ US il y a un an, un résultat qui était aussi attribuable à des dépréciations d'actifs.

Encana a aussi inscrit une charge de restructuration de 31 millions $ lié à une réduction de 20 % de sa main-d'oeuvre en mars.

Les revenus après le versement des redevances ont reculé à 753 millions $ US pour le trimestre clos le 31 mars, en baisse par rapport au chiffre d'affaires de 1,25 milliard $ US réalisé à la même période un an plus tôt. Les analystes visaient des revenus de 657 millions $ US, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Lors d'une conférence téléphonique avec les analystes, le chef de la direction, Doug Suttles, a souligné à plusieurs reprises l'aspect positif du ralentissement, notant que les coûts de forage et de complétion de puits dans les quatre principales régions d'activités d'Encana étaient de 22 à 44 % plus faibles au premier trimestre qu'en 2015 grâce aux améliorations apportées à la performance et à la réduction des frais pour les services des champs pétroliers.

«C'est un environnement difficile pour absolument tout le monde, et tout le monde, en quelque sorte, fait sa part pour s'assurer que l'Amérique du Nord est concurrentielle», a-t-il expliqué. «Je crois que c'est ce qu'on observe avec ces résultats.»

M. Suttles a ajouté que la plus récente ronde de mises à pied - qui a fait passer la taille de son effectif à environ 1600 employés, soit moitié moins qu'en 2013 -, avait été planifiée de telle sorte que l'entreprise pourrait recommencer à croître lorsque les prix des matières premières se raffermiront.

Les flux de trésorerie d'Encana, une mesure de sa capacité à réinvestir, ont chuté à 102 millions $ US, comparativement à 383 millions $ US, en raison du recul des prix du pétrole et du gaz naturel.

La production de pétrole et de liquides du gaz naturel a avancé de 8 % pour atteindre l'équivalent de 130 800 barils de pétrole par jour au premier trimestre, par rapport à l'an dernier. La production de gaz naturel a reculé de 18 % à 1,5 milliard de pieds cubes par jour, et la quasi-totalité de cette diminution était attribuable au Canada.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer