Source ID:46f8f438-071d-400f-9d17-d4c2c75132fd; App Source:alfamedia

C'est l'été, l'essence est (encore) trop chère

Au Québec, c'est traditionnellement dans la dernière semaine... (PHOTO YVES HERMAN, REUTERS)

Agrandir

Au Québec, c'est traditionnellement dans la dernière semaine de juin qu'on observe les prix à la pompe les plus élevés de l'année.

PHOTO YVES HERMAN, REUTERS

Hélène Baril

Comme chaque année, le début de l'été coïncide avec une hausse des prix à la pompe. Et cette augmentation ne s'explique pas uniquement par la hausse du prix du brut ou par la valeur du dollar canadien.

Le coût moyen d’exploitation accepté par la Régie... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Le coût moyen d’exploitation accepté par la Régie est de 3,5 ¢/L pour une station-service avec dépanneur, ce qui est la norme dans le marché.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Les Lego actuels sont faits de plastique (ABS),... (PHOTO STEVE RUARK, ASSOCIATED PRESS) - image 1.1

Agrandir

Les Lego actuels sont faits de plastique (ABS), et donc de pétrole. Les prochains pourraient être faits de plastique recyclé ou d’un nouveau matériau plus vert, selon les résultats d’efforts de R-D.

PHOTO STEVE RUARK, ASSOCIATED PRESS

Le prix moyen de l'essence (en litres) au Canada a augmenté plus que le prix du pétrole brut en dollars canadiens, ces dernières semaines.

Au Québec, c'est traditionnellement dans la dernière semaine de juin qu'on observe les prix à la pompe les plus élevés de l'année. Vendredi dernier, l'essence coûtait 1,355 $ à Montréal. Selon le CAA-Québec, c'était 5,2 cents trop cher, compte tenu du coût d'approvisionnement.

Régie et prix à la pompe

La Régie de l'énergie a entrepris d'examiner les frais d'exploitation assumés par les détaillants d'essence du Québec, ce qui lui permet de fixer un prix minimum à la pompe. Ce prix minimum, rappelons-le, a été institué à la demande des détaillants indépendants qui craignaient de se faire évincer du marché par des guerres de prix alimentées par les grandes sociétés pétrolières.

Le coût moyen d'exploitation accepté par la Régie est de 3,5 ¢/L pour une station-service avec dépanneur, ce qui est la norme dans le marché. Il pourrait augmenter ou rester inchangé à la suite de cet examen auquel participent les protagonistes habituels, soit Costco et l'Association québécoise des indépendants du pétrole. Du nouveau cette année : la société pétrolière Suncor a demandé à être entendue par la Régie.

Frais d'exploitation d'une station-service, selon la Régie de l'énergie

  • 1998-2012 : 3,0 ¢/L
  • 2012-2015 : 3,5 ¢/L

Marge des détaillants (frais d'exploitation + profit)

  • 9 cents (dans les 12 derniers mois)

Lego vire au vert

Un jour, peut-être, les constructions faites de Lego seront certifiées vertes. L'entreprise danoise vient de s'engager à investir 150 millions US dans la recherche et développement pour trouver un matériau plus écologique pour ses blocs colorés.

Les Lego actuels sont faits de plastique (ABS), et donc de pétrole. Les prochains pourraient être faits de plastique recyclé ou d'un nouveau matériau plus vert, selon les résultats d'efforts de R-D.

Lego fabrique 46 milliards de briquettes par an et s'est donné jusqu'en 2030 pour négocier ce virage vert.

Greenpeace a déjà attaqué Lego pour avoir mis en marché un jeu de construction avec des stations-service à l'effigie de Shell, dont les activités de forage dans l'Arctique sont controversées.

Un pas vers l'avion électrique

On l'a vu au Salon du Bourget, l'avion électrique est sorti des planches à dessin. L'E-Fan, l'avion électrique conçu par Airbus, sera mis en production à Pau, en France. Il s'agit d'un investissement de 20 millions d'euros. Le premier exemplaire de série devrait voler à la fin de 2017. Airbus prévoit en construire une dizaine la première année et jusqu'à 80 par an si la demande est là.

Le biplace est destiné aux écoles de pilotage, qui pourront former des pilotes à moindre coût.

L'E-Fan est limité par les capacités de sa batterie au lithium polymère, semblable à celle des voitures électriques. Il est équipé de deux moteurs électriques et peut voler à 160 km/h pendant une heure.

La ligne 55, tout électrique

Ce n'est pas la ligne qui remonte le boulevard Saint-Laurent, à Montréal, mais celle qui dessert la ville de Göteborg, en Suède, qui vient d'inaugurer son premier circuit d'autobus électriques.

Le groupe Volvo, qui est présent au Québec avec NovaBus, a construit les trois autobus tout électriques et les sept autobus hybrides qui desservent la ville. Leurs passagers peuvent utiliser le WiFi à bord et recharger leurs appareils mobiles. Les véhicules se rechargent au terminus avec de l'énergie de source éolienne et hydraulique.

Au Québec, Volvo teste depuis 2012 un autobus électrique qui pourrait être mis en service en 2016.

Sources : Bloomberg, The Economist, Enerzine.com, The Wall Street Journal, Agence France-Presse, Associated Press




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer