Source ID:; App Source:

L'Association francophone des municipalités s'exprime sur Énergie Est

Le projet Énergie Est a pour but d'acheminer... (Photo Aaron McKenzie Fraser, Bloomberg)

Agrandir

Le projet Énergie Est a pour but d'acheminer le pétrole de l'Ouest canadien aux raffineries et aux terminaux maritimes de l'Est, sur une distance de 4600 km, de l'Alberta jusqu'au Nouveau-Brunswick.

Photo Aaron McKenzie Fraser, Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
CALGARY

L'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) soulève des questions au sujet du Projet Énergie Est.

Ce regroupement de 53 municipalités francophones et bilingues a fait parvenir une lettre de commentaires à l'Office national de l'énergie (ONE) sur ce projet d'oléoduc.

L'Association souhaite notamment connaître l'impact potentiel du projet sur les municipalités situées aux abords du tracé proposé, principalement dans le Nord-Ouest de la province.

Elle s'intéresse particulièrement aux effets environnementaux et socio-économiques qui résulteraient de la construction de l'oléoduc.

L'AFMNB souligne que ses membres seront directement affectés par toute décision relative au tracé proposé, et à la planification de l'intervention et des mesures d'urgence.

Selon elle, le projet pourrait entraîner des coûts financiers additionnels pour les municipalités en matière de planification des mesures d'urgences et de formation des premiers répondants.

L'Association se questionne également sur d'éventuels déversements, accidents ou défaillances qui pourraient affecter les sources d'eau potable des municipalités et la qualité de vie des citoyens.

Le projet Énergie Est a pour but d'acheminer le pétrole de l'Ouest canadien aux raffineries et aux terminaux maritimes de l'Est, sur une distance de 4600 km, de l'Alberta jusqu'au Nouveau-Brunswick.

Ce projet de 12 milliards $ nécessite la conversion d'un gazoduc existant de 3000 km en oléoduc, et la construction d'un nouvel oléoduc de 1600 km.

Près du quart de ce nouvel oléoduc sera construit au Nouveau-Brunswick.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer