Talisman Energy (T.TLM) a annoncé mercredi qu'elle réduirait son effectif de 10 à 15 pour cent pour s'ajuster à la faiblesse du cours du pétrole brut.

LA PRESSE CANADIENNE

Selon le porte-parole Brent Anderson, jusqu'à 200 employés et travailleurs contractuels seront mis à pied, surtout au siège social de l'entreprise, à Calgary.

Talisman a dû réduire ses dépenses en immobilisations plus tôt cette année, ce qui a réduit la quantité de travail à effectuer, a expliqué M. Anderson.

Talisman a accepté à la fin de l'an dernier d'être rachetée par l'Espagnole Repsol SA. La transaction devrait être conclue dans les mois à venir.

Plus tôt cette semaine, Nexen Energy ULC, qui a été rachetée il y a environ deux ans par la Chinoise CNOOC, a annoncé la suppression de 400 emplois.

Pas moins de 300 de ces mises à pied seront effectuées au Canada, tandis que les autres auront lieu ailleurs en Amérique du Nord et au Royaume-Uni.