Source ID:; App Source:

É.-U.: Dynegy double ses capacités de production

Le producteur américain d'électricité Dynegy (DYN) a annoncé... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le producteur américain d'électricité Dynegy (DYN) a annoncé vendredi l'acquisition de nouvelles centrales au charbon et au gaz qui vont lui permettre de pratiquement doubler ses capacités de production, moyennant une dépense de 6,25 milliards de dollars.

Dynegy va payer 2,8 milliards de dollars à son concurrent Duke Energy et 3,45 milliards de dollars au fonds Energy Capital Partners (ECP) pour leur racheter 12,5 gigawatts de capacités situées dans le centre des États-Unis, selon un communiqué du groupe.

Cette double transaction, qui devrait être finalisée d'ici la fin du premier trimestre 2015, va permettre à la société de Houston de porter sa capacité de production à 26 gigawatts.

Elle va lui permettre d'étendre sa présence dans des États comme l'Illinois, l'Ohio, la Pennsylvanie et le Michigan, des marchés où elle était déjà active, mais souffrait d'une dimension insuffisante.

Les deux tiers des installations reprises sont de bon niveau environnemental, qu'elles soient au gaz (5,05 GW) ou au charbon (3,79 GW), selon l'acquéreur.

L'opération sera financée pour l'essentiel par endettement. Elle est particulièrement audacieuse au regard de la capitalisation actuelle de l'entreprise, un peu inférieure à 3 milliards de dollars.

En raison de sa faible valeur boursière, Dynegy ne compte émettre que pour 1,25 milliard de dollars en nouvelles actions, dont 200 millions au profit d'ECP.

Mais si l'opération est risquée, elle va faire changer Dynegy de dimension: grâce à d'importantes synergies, le groupe vise un triplement de son excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté dès 2015.

La principale économie attendue est de nature fiscale: après une succession de pertes (encore 356 millions l'an dernier), Dynegy a accumulé des déficits reportables de 3,2 milliards, qui devraient lui permettre d'économiser près de 500 millions en taxes.

Dans un communiqué publié séparément, Duke Energy a précisé que la cession des 11 centrales vendues à Dynegy allait lui permettre de reprendre 500 millions sur la provision de 1,4 milliard passée en début d'année sur la valeur de ces actifs.

Duke Energy a expliqué cette opération par sa stratégie de désengagement du marché non régulé de la production d'électricité.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer