Source ID:; App Source:

Cenovus: un nouvel expert en transport ferroviaire au sein de la direction

Cenovus Energy (T.CVE) a ajouté un vice-président du rail à... (Photo TODD KOROL, REUTERS)

Agrandir

Photo TODD KOROL, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
CALGARY

Cenovus Energy (T.CVE) a ajouté un vice-président du rail à son équipe de direction, étant donné que le producteur pétrolier transporte de plus en plus de son brut par train.

La société de Calgary a fait cette annonce alors qu'elle affichait mercredi un bénéfice du deuxième trimestre plus de trois fois plus important que celui de la même période l'an dernier et une croissance de 33% de sa production de sables bitumineux.

La plupart des producteurs pétroliers disent préférer livrer leur pétrole au marché par voie de pipeline, puisque c'est un moyen plus efficace. Mais dans un contexte où l'opposition des groupes environnementalistes assombrit les perspectives des oléoducs, Cenovus et plusieurs de ses concurrents se tournent de plus en plus vers le transport ferroviaire - une situation controversée, particulièrement depuis la catastrophe de l'été dernier à Lac-Mégantic, dans laquelle 47 personnes sont mortes.

Kent Avery sera responsable de superviser le transport ferroviaire de Cenovus. Dans le cadre d'un plan plus large visant à tirer une plus grande valeur du pétrole et du gaz naturel qu'elle produit, Cenovus a aussi nommé Bob Pease comme vice-président exécutif aux marchés, produits et transport.

La société a effectué la livraison de huit trains-bloc dans la première moitié de l'année. Un train-bloc consiste en environ une centaine de wagons transportant une seule marchandise vers une destination unique. Cenovus a indiqué être en voie d'atteindre une capacité de livraison par rails de 30 000 barils d'ici la fin de l'année.

Cenovus a engrangé un bénéfice net de 615 millions $ au cours du plus récent trimestre, soit 81 cents par action. En comparaison, la société avait récolté un bénéfice de 179 millions $, soit 24 cents par action, pour la même période l'an dernier.

Le bénéfice d'exploitation, qui exclut les éléments non récurrents, s'est chiffré à 473 millions $, ou 62 cents par action - en hausse de 85% par rapport à l'an dernier et largement supérieur aux attentes des analystes, qui misaient en moyenne sur un tel bénéfice de 49 cents, selon Thomson Reuters.

Les flux de trésorerie ont presque atteint 1,2 milliard $, contre 871 millions $ l'an dernier, ce qui représente une hausse de 37%. Cenovus a expliqué avoir profité d'une augmentation de sa production de pétrole et de la hausse des cours des matières premières.

La production de sables bitumineux de la société a atteint en moyenne 125 000 barils par jour au cours du deuxième trimestre, en hausse de 33% par rapport à l'an dernier, essentiellement grâce au projet Christina Lake, dans le nord de l'Alberta.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer