Source ID:; App Source:

Pétrole: croissance plus forte de la demande mondiale en 2015

La demande mondiale de brut devrait croitre légèrement plus rapidement en 2015,... (Photo d'archives, La Presse)

Agrandir

Photo d'archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Vienne

La demande mondiale de brut devrait croitre légèrement plus rapidement en 2015, notamment grâce à l'amélioration de la situation économique dans les pays de l'OCDE, a indiqué jeudi l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) dans son rapport mensuel.

Le cartel, qui pompe environ un tiers du brut mondial, table sur une demande de 92,35 millions de barils par jour (mbj) en 2015, soit une hausse de 1,21 mbj par rapport à 2014 (91,13 mbj). C'est la première fois qu'il publie une estimation pour l'an prochain.

Cette croissance est supérieure à celle attendue en 2014, puisque selon les derniers chiffres de l'OPEP, la demande va progresser cette année de 1,13 mbj par rapport à l'an passé, un chiffre quasiment inchangé par rapport à sa dernière prévision en mai.

La croissance de la demande en 2015 restera une nouvelle fois portée par les pays émergents (+0,81 mbj), et la Chine (+0,36 mbj).

Toutefois, les riches pays de l'Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) connaîtront une croissance de leur demande, «pour la première fois depuis 2010», a souligné l'OPEP.

Les «pays américains» de l'OCDE (États-Unis, Canada et Mexique) resteront le moteur de la zone (+0,21 mbj), alors que la contraction de la demande en Europe devrait être moins importante qu'en 2014 (-0,07 mbj en 2015, contre -0,17 mbj en 2014).

Pour 2015, l'OPEP table sur une croissance économique mondiale de 3,4% contre 3,1% cette année. Les pays de l'OCDE devrait enregistrer une croissance de 2,0% l'an prochain contre 1,7% cette année.

Dans le même temps, le rythme de croissance de la Chine devrait marquer quelque peu le pas (7,2% en 2015 contre 7,4% en 2014).

Lors de sa réunion ministérielle en juin à Vienne, l'OPEP avait décidé de maintenir son plafond de production à 30 mbj, et de prolonger le mandat de son secrétaire général, le Libyen Abdallah El-Badri, jusqu'à la mi-2015.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer