Hydro-Québec a décidé d'alléger le fardeau financier imposé à ses clients qui ne veulent pas de nouveaux compteurs chez eux. Plutôt que de devoir payer 98$ pour l'installation d'un compteur communicant et 17$ par mois pour les frais de relève, ceux qui refusent les compteurs communicants paieront beaucoup moins, soit 48$ d'installation et 8$ par mois pour la relève.

Publié le 16 mai 2014
HÉLÈNE BARIL LA PRESSE

Les frais révisés seront appliqués rétroactivement aux clients qui ont déjà choisi l'option de retrait parce qu'ils craignent l'effet néfaste pour la santé des radiofréquences dégagées par les compteurs communicants. La différence sera remboursée avec les intérêts courus, a indiqué Hydro dans une requête qui doit être approuvée par à la Régie de l'énergie.

Selon Hydro, cette révision à la baisse des frais s'explique par le faible taux de refus de nouveaux compteurs et leur déploiement plus rapide que prévu. Mais l'opposition d'une bonne partie de la population au remplacement des compteurs et surtout les frais élevés associés à l'option de retrait avaient conduit le gouvernement de Pauline Marois à obliger Hydro à revoir son plan de match.

Hydro a déjà remplacé 1,5 million de compteurs depuis février 2013. L'opération se poursuivra jusqu'en 2018, alors que 3,8 millions de compteurs devraient avoir été installés.