Le conglomérat américain General Electric va investir 10 milliards de dollars de plus dans les énergies renouvelables et les énergies propres d'ici 2020, a annoncé lundi à l'AFP un porte-parole.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Ces fonds viennent s'ajouter à de premiers investissements d'un montant équivalent annoncés en 2005, a-t-il ajouté.

Dans un communiqué, le conglomérat indique avoir déjà investi 12 milliards de dollars dans la recherche pour les énergies propres et renouvelables et espère atteindre 25 milliards de dollars d'investissements d'ici 2020.

Cet argent sera destiné essentiellement aux recherches de nouvelles solutions pour plus d'énergies propres.

Une partie servira par exemple à développer des énergies alternatives pour remplacer l'eau dans le processus de fracturation hydraulique, indique GE dans un communiqué.

Des fonds seront aussi ventilés pour réduire le coût et l'augmentation de la production des turbines à vent de GE afin de baisser les coûts de production d'électricité et d'énergie nucléaire.

Enfin, cet argent servira à trouver de nouvelles solutions afin d'augmenter davantage l'efficacité des centrales électriques, précise GE.