Source ID:; App Source:

Imperial Oil ferme sa raffinerie en Nouvelle-Écosse

Inaugurée en 1918, la raffinerie de Dartmouth, dans... (Photo Groupe CNW/Compagnie Pétrolière Impériale Ltée)

Agrandir

Inaugurée en 1918, la raffinerie de Dartmouth, dans la province de la Nouvelle-Écosse, traitait du pétrole importé de l'étranger ou extrait en mer au large de la province voisine de Terre-Neuve.

Photo Groupe CNW/Compagnie Pétrolière Impériale Ltée

Agence France-Presse
Montréal

La société pétrolière canadienne Imperial Oil, filiale du géant américain ExxonMobil (XOM), a annoncé mercredi la fermeture de son unique raffinerie sur la côte est du Canada, d'une capacité de 88 000 barils par jour, invoquant la situation «très difficile» du marché régional.

Inaugurée en 1918, la raffinerie de Dartmouth, dans la province de la Nouvelle-Écosse, traitait du pétrole importé de l'étranger ou extrait en mer au large de la province voisine de Terre-Neuve.

Elle sera transformée d'ici la fin de l'année en terminal pétrolier, a indiqué Imperial Oil, dont ExxonMobil détient 70% des parts.

La raffinerie employait 200 personnes en plus de fournir du travail à 200 entrepreneurs locaux. Elle était à vendre depuis un an mais Imperial Oil a dit ne pas avoir trouvé de repreneur.

«La fermeture de la raffinerie est une décision difficile pour nos employés et la communauté locale. Nous ferons tous les efforts raisonnables pour en minimiser l'impact», a déclaré le PDG d'Imperial Oil, Rich Kruger.

Imperial Oil inclura une charge après impôts de 260 à 280 millions de dollars à ses résultats du deuxième trimestre pour couvrir les coûts associés à cette décision.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer