La société TransCanada a annoncé mercredi qu'elle vendait 45% de ses parts dans deux gazoducs en Amérique du Nord à l'américain TC Pipelines pour 1,05 milliard de dollars.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Les recettes de la vente de 45% (des gazoducs) GTN et Bison vont contribuer à financer une partie du programme de dépenses de TransCanada, qui comprend des projets totalisant 26 milliards de dollars», a déclaré le président de la société, Russ Girling, dans un communiqué.

TransCanada détient une participation de 33% dans TC Pipelines, qui acquiert et gère des gazoducs aux États-Unis. La vente doit être bouclée au mois de juillet.

Dans le cadre de l'accord, TC Pipelines accepte de reprendre 45% de la dette du gazoduc GTN, soit 146 millions de dollars, montant qui est compris dans la somme convenue entre les parties.

GTN est un gazoduc de 2178 km de longueur qui s'étire entre les bassins gaziers des Rocheuses canadiennes et les marchés de la Californie, du Nevada et du Nord-Ouest des États-Unis. Le gazoduc Bison couvre 487 km entre les États américains du Wyoming, du Montana et du Dakota du Nord.

«La vente d'actifs à TC PipeLines nous offre non seulement une source attrayante de capitaux, elle permet au partenariat d'accroître ses bénéfices, ses liquidités et ses versements d'argent à ses actionnaires. La possibilité de vendre d'autres actifs gaziers aux États-Unis (...) nous offre une flexibilité financière considérable», a ajouté le président de TransCanada.

TransCanada caresse plusieurs projets majeurs d'oléoducs et de gazoducs en Amérique du Nord, dont Keystone XL, qui attend l'approbation du gouvernement américain et qui permettrait d'acheminer du brut lourd des sables bitumineux de la province de l'Alberta vers les raffineries de pétrole du Golfe du Mexique, au Texas.