Produits forestiers Résolu (T.RFP) a annoncé mardi qu'elle a subi une perte nette de 5 millions de dollars, ou 5 cents par action, pour le trimestre clos le 31 mars 2013, sur des ventes de 1,07 milliard.

LA PRESSE CANADIENNE

L'an dernier, la compagnie avait dégagé un bénéfice net de 23 millions, ou 23 cents par action, sur des ventes de 1,05 milliard.

La perte d'exploitation s'est élevée à 50 millions pour le premier trimestre de 2013, contre une perte d'exploitation de 46 millions pour le quatrième trimestre de 2012.

Pour le premier trimestre de 2013, le secteur Papier journal a subi une perte d'exploitation de 2 millions, en regard du bénéfice d'exploitation de 18 millions pour le quatrième trimestre de 2012. Le prix de vente moyen obtenu a diminué de 17 $ la tonne métrique sous la pression de l'augmentation de l'offre en Amérique du Nord. Les volumes expédiés ont chuté de 6% en raison de la faiblesse saisonnière de la demande.

Le secteur Papiers couchés a subi une perte d'exploitation de 3 millions, alors qu'il avait dégagé un bénéfice d'exploitation de 3 millions pour le quatrième trimestre de 2012. Les volumes expédiés ont crû de 6% par rapport au quatrième trimestre de 2012.

Le bénéfice d'exploitation du secteur Papiers pour usages spéciaux s'est amélioré de 1 million, en regard du quatrième trimestre de 2012, pour atteindre 9 millions. Les volumes expédiés ont diminué de 10%, conséquence de la faiblesse saisonnière et des conditions difficiles du marché.

Le secteur Pâte commerciale a subi une perte d'exploitation de 4 millions, en regard d'un résultat d'exploitation tout juste sur le seuil de rentabilité pour le quatrième trimestre de 2012. Le prix de vente moyen obtenu a augmenté de 7$ la tonne métrique, alors que les volumes expédiés ont diminué de 2% principalement à cause de la mise hors service temporaire de l'usine de Catawba.

Le bénéfice d'exploitation du secteur Produits du bois s'est établi à 16 millions, en hausse de 2 millions par rapport à celui du quatrième trimestre de 2012. Le prix de vente moyen obtenu a grimpé de 36$ le millier de pieds-planche, tandis que les volumes expédiés ont décru de 3% à cause de la disponibilité insuffisante de wagons de train.