La minière Barrick Gold (T.ABX) a épongé une perte de 3,06 milliards au quatrième trimestre, en raison d'une importante perte de valeur de ses activités de cuivre.

Publié le 14 févr. 2013
LA PRESSE CANADIENNE

L'entreprise torontoise a dit vouloir faire preuve de plus de discipline et ne prévoit pas construire de nouvelles mines pour l'instant.

Conséquemment, elle annule ou reporte à plus tard des dépenses en capital de 4 milliards de dollars déjà annoncées, et suspend l'agrandissement de certaines mines.

Elle souhaite aussi réduire ses coûts indirects de 100 millions cette année.

Barrick compte parmi les plus importants producteurs aurifères de la planète, mais elle avait investi dans des projets de cuivre au cours des dernières années en raison du cours élevé de ce métal.