La firme d'ingénierie SNC-Lavalin (T.SNC) a reçu le feu vert pour débuter les travaux en lien avec un contrat d'une valeur d'environ 355 millions de dollars US, dans le cadre du projet de mine de cuivre Cobre Panama, en Amérique centrale.

LA PRESSE CANADIENNE

Le coût total du projet s'élèvera à environ 6,2 milliards US, incluant 3,2 milliards US pour des infrastructures dont la construction sera menée par une coentreprise dirigée par SNC-Lavalin.

L'entreprise montréalaise détient 70% des parts de celle-ci, et collabore avec GyM, membre du Groupe Grana y Montero, ainsi qu'avec Techint Interntional Construction, chacun possédant 15% du groupe.

Le contrat de 355 millions US a été octroyé par Minera Panama, une filiale de la minière torontoise Inmet Mining. SNC et ses partenaires devront offrir des services d'ingénierie, d'approvisionnement et de gestion des travaux. L'entente touche des infrastructures liées à un projet de mine à ciel ouvert, y compris les infrastructures entourant certaines installations, ainsi que des lignes de transport électrique, des routes, des ponts, des camps et des installations portuaires, a indiqué SNC-Lavalin par voie de communiqué.

Selon Feroz Ashraf, vice-président exécutif de la firme, il s'agit d'une importante occasion pour SNC-Lavalin de travailler avec ses partenaires, Inmet, Minera Panama et des actionnaires locaux, pour concevoir et construire les infrastructures du projet de mine.

Les activités d'ingénierie et d'approvisionnement doivent débuter immédiatement. Quant aux travaux de construction des infrastructures, ils sont déjà en cours.

Le projet doit être complété en 2016. La mine devrait avoir une durée de vie utile de 30 ans.