La demande mondiale d'or a baissé de 5% au premier trimestre 2012, mais la demande chinoise a enregistré un record à la hausse, dépassant même celle de l'Inde, a annoncé jeudi le Conseil mondial de l'or (World Gold Council, WGC).

AGENCE FRANCE-PRESSE

La demande d'or à travers le monde a reculé à 1097,6 tonnes au cours des trois premiers mois de l'année, soit une valeur estimée de 59,7 milliards de dollars, les prix du métal jaune étant supérieurs en moyenne de 16% par rapport au premier trimestre 2011, a indiqué le WGC dans son rapport.

La hausse des investissements dans l'or n'a pas compensé le recul de la demande des banques centrales, des bijouteries et du secteur des technologies.

La demande chinoise a progressé de 10% sur les trois mois à un niveau record de 255,2 tonnes, supérieur à celui de l'Inde, en raison de l'inquiétude des investisseurs face à l'inflation, a indiqué le WGC.

La demande indienne a reculé de 29% par rapport au premier trimestre 2011, à 207,6 tonnes, affectée par une grève des bijoutiers, la faiblesse de la roupie et une politique gouvernementale visant a réduire les importations d'or et le large déficit de la balance courante du pays.

«La croissance économique de la Chine et de l'Inde a été continue et même si l'on s'attend à ce que l'économie chinoise ralentisse, elle surpassera néanmoins les taux de croissance occidentaux», a déclaré Marcus Grubb, le directeur général du WGC.

En 2011, l'Inde a vu sa demande d'or baisser de 7% par rapport à 2010, à 933,4 tonnes, alors que la demande chinoise a progressé de 20%, à 769,8 tonnes.

Selon M. Grubb, la demande chinoise devrait dépasser en 2012 celle de l'Inde, qui est traditionnellement le plus grand consommateur et importateur d'or.

Les deux pays, qui font face l'un et l'autre une forte inflation, représentent environ la moitié de la demande mondiale d'or.

Cette dernière a dépassé 200 milliards de dollars pour la première fois en 2011, quand le métal est devenu une valeur refuge, avait indiqué en février le WGC dans son rapport annuel.