Les Innus d'Uashat Mak Mani-Utenam (Sept-Îles) ont obtenu une participation financière dans le projet d'exploitation de fer DSO, mené par la coentreprise formée par Tata Steel et New Millennium.

Publié le 26 mars 2011
Hugo Fontaine LA PRESSE

L'entente de principe, dont les détails ont été dévoilés hier, prévoit le versement immédiat d'un million de dollars. Il est aussi question d'une participation financière dont les modalités seront négociées avant l'entente finale.

Cela pourrait prendre la forme de redevances, mais d'autres façons de faire sont aussi envisagées. «Par notre participation dans ce projet, nous nous assurons que les promoteurs miniers comprennent que notre consentement est nécessaire avant l'utilisation, la mise en valeur ou l'exploitation de nos terres et de nos ressources naturelles», a déclaré le chef Georges-Ernest Grégoire.

Les Innus bénéficieront aussi du projet «par la formation, l'emploi, les nouvelles possibilités d'affaires et la création d'un fonds autochtone d'activités traditionnelles».

Les représentants de la communauté ont également conclu une entente finale avec Labrador Iron Mines, qui lancera dans quelques mois la production de fer dans la même région, près de Schefferville.

Les ententes doivent être ratifiées par la population.