La ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, se dit ouverte à une forme de redevances qui pourraient être versées aux municipalités où sont produits des hydrocarbures terrestres.

LA PRESSE CANADIENNE

Mme Normandeau répondait ainsi jeudi aux déclarations du maire de Gaspé, François Roussy, qui réclame une nouvelle forme de partage des bénéfices engendrés par l'exploitation de puits de pétrole dans les limites de sa ville.

Celle qui est aussi ministre responsable de la région affirme qu'elle travaille sur cet aspect, qui pourrait se retrouver dans un futur cadre réglementaire. Tout en assurant qu'une loi sera proposée cet automne pour réglementer le secteur, Nathalie Normandeau a salué les efforts faits jusqu'à maintenant par Pétrolia pour le développement pétrolier au Québec. Pétrolia veut produire 5 pour cent du pétrole au Québec d'ici quatre ans, soit l'équivalent de 20 000 barils par jour.

La ministre Normandeau précise toutefois que son gouvernement n'investira pas dans des projets pétroliers. Elle a expliqué qu'il va plutôt tenter d'aider les entreprises par différentes mesures gouvernementales.