La société forestière Norbord (T.NBD) a retrouvé la voie de la rentabilité au deuxième trimestre, alors que les volumes de ventes et les prix en vigueur en Amérique du Nord s'amélioraient, parallèlement au regain de vie du secteur de la construction.

LA PRESSE CANADIENNE

Le fabricant de panneaux de bois a annoncé jeudi avoir enregistré un bénéfice net de 37 millions $ US, soit 85 cents US par action, au cours de la période de trois mois terminée le 26 juin, comparativement à la perte nette de 18 millions $ US, ou 42 cents US par action, encaissée lors de la période correspondante il y a un an.

Norbord a vu ses ventes augmenter à 278 millions $ US, contre 174 millions $ US.

L'entreprise de Toronto, qui fait partie du groupe Brookfield Asset Management, a connu des difficultés en raison du ralentissement du secteur de la construction en Amérique du Nord et en Europe.

Le principal produit de Norbord est le panneau de lamelles orientées, ou panneau OSB, populaire substitut au contreplaqué dans l'industrie de la construction.

Le chef de la direction de l'entreprise, Barrie Shineton, a indiqué que toutes les usines en exploitation de Norbord avaient fonctionné à plein régime au deuxième trimestre, ajoutant que les prix des panneaux OSB étaient en hausse en Amérique du Nord. Il a cependant prévenu que le marché demeurait fragile.

«Les nouvelles économiques continuent d'être partagées, mais le marché de la construction immobilière connaît une reprise, et nous demeurons confiants de voir notre performance financière s'améliorer par rapport à l'année précédente», a-t-il dit.

Les actifs de Norbord sont évalués à plus d'un milliard $. L'entreprise emploie 1950 personnes dans 14 usines au Canada, aux États-Unis et en Europe.

À la Bourse de Toronto, jeudi, le cours des actions de Norbord a clôturé à 12,65 $, en hausse de 1,15 $, soit 10%, par rapport à son précédent taux de clôture.