Le groupe pétrolier britannique BP a conclu un accord pour céder pour 289 millions de dollars d'actifs aux États-Unis, essentiellement du stockage et des oléoducs, a annoncé mardi l'acquéreur américain, Magellan Midstream Partners.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Cette transaction est annoncée alors que BP doit augmenter son programme annuel de ventes d'actifs, afin de constituer le fonds de 20 milliards de dollars qu'il a promis aux autorités américaines pour faire face aux coûts de la marée noire dans le golfe du Mexique. L'objectif est de porter un programme annuel de vente d'actifs à 10 milliards de dollars.

Magellan Midstream, basé dans l'Oklahoma, va acquérir des capacités de stockage de 7,8 millions de barils de brut dans le principal terminal pétrolier américain, à Cushing (Oklahoma), ce qui en fait l'un des plus grands propriétaires de ce terminal: il possédait déjà 2 millions de baril de stockage.

En outre la société américaine acquiert plus de 100 miles (160 km) d'oléoducs de BP Pipelines (North America), y compris un réseau de 40 miles d'oléoducs destinés au transport de brut entre Houston et Texas City, au Texas, «qui peuvent être connectés à toutes les grandes raffineries de Houston et Texas City».

Elle a précisé que le montant de la transaction correspondait au résultat annuel avant intérêt, impôt et amortissements généré par ces actifs, multiplié par 9 à 10. Après la clôture de l'opération, prévue d'ici à 60 jours, Magellan devrait en outre s'emparer de stocks de brut au prix du marché, estimés à 50 millions de dollars.