Hydro-Québec a retenu 13 projets de petites centrales hydroélectriques, qui pourront être développés dans cinq régions du Québec.

LA PRESSE CANADIENNE

Ces centrales seront appelées à produire, au total, 150 mégawatts d'énergie.L'annonce, qui était attendue depuis des années, a été faite mercredi, à Lévis, sur la rive-sud de Québec, et a été bien accueillie par la Fédération québécoise des municipalités (FQM), qui y voit un coup de pouce au développement de petites communautés qui en ont bien besoin.

La FQM militait depuis longtemps pour faciliter le développement de cette filière de production d'énergie sur une base communautaire.

Au total, une vingtaine de municipalités avaient tenté leur chance.

Les projets de mini-centrales ont été choisis dans le cadre de l'appel d'offres d'Hydro-Québec Distribution visant l'achat d'électricité en provenance de centrales de 50 mégawatts et moins.

Un des critères retenus était que le projet suscite l'adhésion de la communauté, génère des bénéfices pour la population locale, et soit entièrement contrôlé par elle.

Selon la ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, ces projets devraient générer, au total, des retombées de l'ordre de 500 millions de dollars et créer quelque 1200 emplois.

L'Union des municipalités du Québec (UMQ) a elle aussi salué l'initiative et demandé au gouvernement de pousser plus loin en ce sens.