Les prix du pétrole ont fortement progressé vendredi à New York, alors que se formait dans les Caraïbes une tempête tropicale susceptible de se transformer en ouragan et de perturber la production d'hydrocarbures du golfe du Mexique.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» pour livraison en août a terminé à 78,86$, en hausse de 2,35$ par rapport à la veille, soit 3,07%.

«Une dépression tropicale va probablement se former à tout moment aujourd'hui (vendredi) ou samedi», ont averti vendredi les services météorologiques américains dans la journée. «Il y a une forte probabilité, 80%, que ce système se transforme en ouragan tropical dans les 48 heures».

La dépression, actuellement au nord des côtes du Honduras, devrait aborder le Mexique par la péninsule du Yucatan, et donc se diriger vers le golfe du Mexique, où se concentre le quart de la production de brut des États-Unis.

«Cela pourrait affecter la production de pétrole, que ce soit le brut produit au large du Mexique ou, si la tempête se déplace vers le nord et les côtes de la Louisiane, la production des États-Unis», a estimé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

L'arrivé d'une tempête tropicale dans la zone «interromperait sans nul doute les opérations de BP face à la marée noire, et si elle se renforçait suffisamment, elle pourrait interrompre la production de pétrole et de gaz», ont commenté de leur côté les analystes de JPMorgan Chase.