Les sociétés EnCana (T.ECA) et ConocoPhillips cherchent à obtenir l'approbation nécessaire pour doubler la production de leur projet commun d'exploitation des sables bitumineux à Christina Lake, en Alberta, au cours de la prochaine décennie.

LA PRESSE CANADIENNE

Dans des documents soumis au ministère de l'Environnement de l'Alberta, les deux entreprises affirment vouloir faire passer la production du projet à 218 800 barils de pétrole par jour, contre 98 800 actuellement.

Les exploitants du projet entendent continuer d'extraire le pétrole des sables bitumineux au moyen du procédé de drainage gravitaire en présence de vapeur.

EnCana a fait part de ses paramètres aux autorités albertaines de réglementation afin qu'elles procèdent à une étude d'impact sur l'environnement.

EnCana et ConocoPhillips ont conclu en 2007 une entente de 15 milliards $ US dans le cadre de laquelle sont jumelées les opérations d'exploitation des sables bitumineux de Christina Lake par Encana et celles de raffinage menées par ConocoPhillips dans deux de ses usines américaines.

À la Bourse de Toronto, jeudi, le cours des actions d'EnCana a clôturé à 54,68 $, en hausse de 1,56 $ par rapport à son précédent taux de clôture.