Source ID:593345; App Source:cedromItem

Portrait: Karen Laxton, auxiliaire familiale

Karen Laxton est auxiliaire familiale au CSSS Jeanne-Mance... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Karen Laxton est auxiliaire familiale au CSSS Jeanne-Mance depuis 11 ans.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Martine Letarte

Collaboration spéciale

La Presse

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

J'aime travailler avec les gens, les aider. J'aime aussi avoir de l'autonomie: je suis à domicile avec les personnes et j'ai des décisions à prendre.

En quoi consiste votre travail?

Je me rends chez des gens en perte d'autonomie temporaire ou permanente pour leur donner des services afin de les maintenir à domicile. Je mets en oeuvre un plan d'intervention élaboré par des professionnels de la santé pour chaque personne, qui peut comprendre des soins d'hygiène, des changements de pansements, de l'aide à la préparation des repas, de l'aide à la prise de médicaments. Je peux aussi prendre le taux de glycémie.

Qu'avez-vous fait comme études?

Le diplôme d'études professionnelles (DEP) assistance à la personne à domicile au Centre de formation professionnelle Pierre-Dupuy.

Quel a été votre cheminement professionnel?

Dès que j'ai terminé mes études, je me suis fait embaucher par le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Jeanne-Mance.

Décrivez une journée typique de travail.

Je travaille de 8 h à 16 h et je suis chez les gens à 80 % de mon temps environ dans un secteur donné. J'assiste parfois aussi à des rencontres multidisciplinaires avec la travailleuse sociale, l'infirmière et l'ergothérapeute où j'amène mes observations sur les problématiques rencontrées à domicile.

Quel est votre plus grand défi?

Toujours m'assurer du bien-être et de la sécurité de la personne avant de quitter son domicile.

Qu'aimez-vous le plus dans ce travail?

Établir des relations avec les personnes à leur domicile, dans leur vie de tous les jours et les aider à subvenir à leurs besoins. Je ressens un sentiment d'accomplissement chaque fois que j'ai un sourire et un merci de la personne à qui j'ai donné des soins.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

Je ne donne pas seulement des soins d'hygiène. Je donne aussi du soutien moral, un meilleur confort physique et du répit aux aidants naturels. J'essaie aussi de stimuler l'autonomie des personnes pour favoriser leur maintien à domicile. Je laisse toujours les personnes faire ce qu'elles peuvent faire. Elles participent au travail.

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

Aimer les gens et avoir le souci de leur bien-être. Il faut aussi avoir de l'entregent, une bonne capacité à communiquer, à écouter, avoir le sens de l'organisation et une capacité d'adaptation aux différents milieux de vie.

En chiffres

Perspectives d'emploi (2013-2017): favorables

Taux de chômage en 2012: modéré

Demande de main-d'oeuvre (2012-2017): élevée

Revenu annuel d'emploi (2010): 27 000 $

Source: Emploi-Québec, Information sur le marché du travail




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer