Source ID:583493; App Source:cedromItem

Le taux de placement pour le DEP en conduite d'engins de chantier

Parmi les qualités requises pour pratiquer le métier,... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Parmi les qualités requises pour pratiquer le métier, on trouve entre autres la débrouillardise, la minutie, la vigilance, l'autonomie et une bonne coordination.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Martine Letarte

Collaboration spéciale

La Presse

Q: «Quel est le taux de placement du DEP en conduite d'engins de chantier?» - Guy

R: Les dernières statistiques de placement publiées par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) concernent l'année 2011.

Parmi les 256 personnes qui ont obtenu un diplôme d'études professionnelles (DEP) en conduite d'engins de chantier en 2009-2010, 56 % ont répondu à l'appel. Au 31 mars 2011, 79 % étaient en emploi - et 82 % d'entre eux travaillaient à temps plein dans un poste lié à leurs études. Leur salaire hebdomadaire brut moyen était de 959 $. Le taux de chômage était de près de 17 %. Seulement 2 % des diplômés visés par l'enquête poursuivaient leurs études.

Peu d'établissements de formation au Québec offrent le DEP en conduite d'engins de chantier, qui a de grands besoins en équipement.

Le Centre national de conduite d'engins de chantier, à Saint-Jean-Chrysostome, est l'un d'eux. Il reçoit en moyenne de 500 à 550 demandes d'élèves par année et en accepte 112.

«On ne veut pas former des gens qui deviendront chômeurs, alors on prend en considération les besoins de l'industrie pour décider combien d'étudiants on forme par année», affirme André Paradis, directeur du Centre national de conduite d'engins de chantier.

Pour faire son choix, le centre de formation s'assure que chaque candidat a les préalables; ensuite, il les invite à faire le test de sélection.

«Une firme externe évalue le profil de l'individu par rapport au profil recherché pour exercer le métier, explique M. Paradis. Ensuite, nous obtenons les scores de chacun et comme nous avons une portée suprarégionale, nous attribuons les places dans les différentes régions au prorata des demandes. Par exemple, si 10 % de nos demandes viennent d'une région, elle obtiendra 10 % des places.»

Parmi les qualités requises pour pratiquer le métier, on trouve entre autres la débrouillardise, la minutie, la vigilance, l'autonomie et une bonne coordination.

À savoir pour les gens vraiment décidés à diriger leur carrière dans cette voie: le Centre national de conduite d'engins de chantier accorde des points additionnels à une personne qui propose une demande d'admission pour la deuxième fois.

«On reconnaît la persévérance», précise M. Paradis.

La formation compte 1095 heures.

Question d'actualité

Q: Quelles sont les perspectives d'emploi pour les opérateurs d'équipement lourd et de pelles mécaniques?

R: La demande prévue est en légère baisse pour les prochaines années en ce qui concerne les opérateurs d'équipement lourd, mais les perspectives sont plutôt bonnes, puisqu'un nombre croissant de départs à la retraite est prévu. Plus du quart des travailleurs sont âgés de 55 ans et plus. Chez les opérateurs de pelles mécaniques, les perspectives d'emploi sont plutôt bonnes, en dépit du ralentissement prévu pour les travaux de génie civil et de voirie. Une partie non négligeable du travail proviendra du secteur institutionnel et commercial, où le volume de travail demeurera soutenu. De plus, 21 % des opérateurs de pelles mécaniques sont âgés de 55 ans et plus.

Source: Commission de la construction du Québec (CCQ)




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer