Source ID:519173; App Source:cedromItem

Chimie et pétrochimie: en manque de diplômés

Il faudra davantage de diplômés en chimie et... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

Il faudra davantage de diplômés en chimie et en pétrochimie pour que le secteur relève les défis à venir, notamment en matière de développement durable.

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Didier Bert

Collaboration spéciale

La Presse

L'image de la chimie et de la pétrochimie vous effraie? Rassurez-vous, les choses ont changé! Le secteur recherche des cerveaux, y compris en production où les opérateurs sont de plus en plus souvent derrière des ordinateurs.

«La perception par les jeunes reste négative», regrette Guillaume Legendre, directeur général de Coeffiscience, le comité sectoriel de main-d'oeuvre du secteur de la chimie, de la pétrochimie, du raffinage et du gaz.

Pourtant, «ce sont de bons emplois, axés vers la découverte scientifique et extrêmement bien rémunérés», assure M. Legendre. Avec un DEC en poche, un opérateur peut tout à fait envisager de gagner de 80 000 $ à 100 000 $ par année, affirme-t-il.

Malgré ces atouts et un environnement de travail «propre», le nombre de diplômés ne progresse pas dans les programmes d'études tournés vers ce secteur. «C'est inquiétant parce que nous faisons face à un vieillissement important de la main-d'oeuvre», souligne le directeur général de Coeffiscience. La moitié des travailleurs de l'industrie sont âgés de plus de 45 ans.

Plus inquiétant encore, certaines filières voient le nombre de diplômés chuter. C'est le cas du baccalauréat en génie chimique, où la baisse a atteint 23,3 % entre 2007 et 2011.

Il faudra pourtant davantage de diplômés pour que le secteur relève les défis à venir, notamment en matière de développement durable. Il leur appartiendra de trouver une utilisation plus efficace des matériaux, leur réutilisation et leur recyclage. «C'est un beau défi d'aller trouver d'autres molécules pour remplacer les huiles et les plastiques existants», précise Guillaume Legendre.

Cela explique que les titulaires d'une maîtrise ou d'un doctorat sont promis à un bel avenir dans ce secteur. Déjà, leur taux de placement dépasse les 90 %.

À savoir

Le titre de chimiste est indispensable aux diplômés d'un premier cycle universitaire et plus, qui pratiquent la chimie, rappelle Nacer Eddine Ziani, directeur des communications de l'Ordre des chimistes du Québec (OCQ). Cependant, l'inscription au tableau de l'Ordre n'est pas nécessaire pour les personnes des centres de recherche et les enseignants.

En chiffres

16 565

Le nombre d'emplois en chimie, en pétrochimie et en raffinage au Québec en 2013.

36 %

Le pourcentage de baisse des diplômés au DEC en techniques de laboratoire depuis 2007.

35

Le nombre annuel de diplômés du DEC en techniques de procédés chimiques. Les entreprises du secteur envisagent d'en recruter près de 400 en 2014.

27 %

La proportion de femmes dans l'ensemble du secteur de la chimie, de la pétrochimie et du raffinage. Elles sont 15 % dans la fabrication de produits du pétrole et du charbon, mais 48 % dans la fabrication de savons et de produits de toilette.

38,15 $

Le salaire horaire moyen dans le secteur de la chimie, de la pétrochimie, du raffinage et du gaz.

38 %

La proportion de femmes parmi les 3062 membres de l'Ordre des chimistes du Québec.

Sources: Coeffiscience (comité sectoriel de main-d'oeuvre de la chimie, de la pétrochimie, raffinage et gaz), Ordre des chimistes du Québec (rapport annuel 2012-2013).

Formations

AEC en techniques de biométhanisation et de compostage

> Cégep de Rivière-du-loup

DEC en environnement, hygiène et sécurité au travail

> Cégep de Jonquière > Cégep de Saint-Laurent > Cégep de Sorel-Tracy

DEC en assainissement de l'eau

> Cégep de Saint-Laurent.

DEC en génie chimique

> Cégep de Jonquière > Cégep de Lévis-Lauzon

DEC en techniques de procédés chimiques

> Institut des procédés industriels du Collège de Maisonneuve (propose aussi une AEC).

DEC en techniques de laboratoire (chimie analytique)

> Cégep de Jonquière > Collège de Shawinigan > Collège Ahuntsic > Collège Dawson > Cégep de Lévis-Lauzon > Cégep de Valleyfield

Baccalauréat en génie chimique

>École Polytechnique de Montréal

> Université de Sherbrooke

> Université Laval > Université McGill > Université du Québec à Trois-Rivières

Baccalauréat en chimie

> Université Concordia

> Université de Montréal

> Université du Québec à Chicoutimi

> Université du Québec à Montréal

> Université du Québec à Rimouski

> Université du Québec à Trois-Rivières

> Université Laval

> Université McGill

> Université de Sherbrooke

Baccalauréat en biochimie

> Université de Montréal

> Université de Sherbrooke

> Université du Québec à Montréal

> Université du Québec à Trois-Rivières

> Université Laval

> Université McGill




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer