Source ID:379349; App Source:cedromItem

Josiane Comtois, audiologiste en pratique privée à son compte

Josiane Comtois a choisi de pratiquer l'audiologie au... (PHOTO Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Josiane Comtois a choisi de pratiquer l'audiologie au privé comme travailleuse autonome.

PHOTO Robert Skinner, La Presse

Martine Letarte

Collaboration spéciale

La Presse

Pourquoi avez-vous choisi cette profession?

«Adolescente, j'ai gardé un enfant trisomique qui avait des difficultés langagières, et le soutien des personnes handicapées m'a interpellée. J'ai d'abord choisi l'adaptation scolaire, mais je me suis aperçue que j'avais un attrait pour le milieu de la santé. J'ai commencé mes études en audiologie et j'ai eu la piqûre.»

En quoi consiste votre travail?

«J'évalue la perte auditive des enfants, des adultes et des personnes âgées en vue d'établir un plan d'intervention selon leurs besoins. Je travaille en étroite collaboration avec les otorhinolaryngologistes (ORL) s'il y a une intervention médicale possible et avec les audioprothésistes s'il y a un besoin d'appareillage.»

Qu'avez-vous fait comme études?

«Le baccalauréat et la maîtrise en audiologie. J'ai terminé mes études en 2008, puis j'ai fait mon internat à l'Alberta Children's Hospital pour approfondir mon expertise en audiologie pédiatrique.»

Quel a été votre cheminement professionnel?

«J'ai commencé à pratiquer dans le privé comme employée, puis je suis devenue travailleuse autonome parce que j'ai toujours eu la fibre entrepreneuriale. Je travaille entre autres à la Polyclinique médicale Vaudreuil et je suis toujours sous le même toit que différents spécialistes.»

Décrivez une journée typique de travail.

«Je vois un patient toutes les 45 minutes environ, et l'horaire est établi par la secrétaire. Je travaille normalement de 8 h à 17 h ou 18 h et d'une journée à l'autre, je change de clinique. Chaque patient est différent et chaque clinique a sa clientèle particulière, donc ce n'est pas redondant.»

Quel est votre plus grand défi?

«Mon objectif était de rendre accessible le service d'audiologie en pédiatrie pour les parents parce que c'est important que le dépistage se fasse le plus tôt possible chez l'enfant pour que son développement soit le moins affecté possible.»

Qu'aimez-vous le plus dans ce travail?

«La relation d'aide et l'impression d'avoir un impact significatif sur la vie des gens. J'aime le contact avec les gens.»

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre profession?

«Les gens pensent que nous faisons l'appareillage, alors que c'est faux. Nous faisons l'évaluation. Nous faisons aussi de la prévention, par exemple auprès des jeunes.»

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

«Être à l'écoute pour pouvoir bien diriger le patient, être efficace, avoir de l'entregent pour que les gens soient à l'aise de vous raconter leurs problèmes, avoir de l'empathie et une bonne capacité d'adaptation.»

Salaire horaire médian au Québec (2010-2012): de 34 à 36$

Perspectives d'emploi (2012-2016): favorables

Taux de chômage en 2011: faible

Demande de main-d'oeuvre (2011-2016): élevée

Source: Emploi-Québec, Information sur le marché du travail




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer