Source ID:375897; App Source:cedromItem

Portrait: Geneviève Snow, assembleuse

Geneviève Snow, 35 ans, travaille chez Bombardier depuis... (Photo David Boily, La Presse)

Agrandir

Geneviève Snow, 35 ans, travaille chez Bombardier depuis 18 ans.

Photo David Boily, La Presse

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

J'ai découvert ce métier après avoir lu un article dans La Presse. J'étais bonne à l'école, mais je ne me voyais pas faire de longues études. J'ai donc choisi une formation professionnelle en aéronautique.

En quoi consiste votre travail?

Je suis chef d'équipe et assembleuse en finition intérieure. Je gère une équipe d'assembleurs qui doit monter différentes parties de l'avion.

Qu'avez-vous fait comme études?

J'ai un diplôme d'études professionnelles en aéronautique de l'École des métiers de l'aérospatiale de Montréal. Ensuite, j'ai participé à différentes formations offertes par mon employeur et j'ai obtenu des certifications.

Quel a été votre cheminement professionnel?

Pendant mes études, j'ai réalisé un stage chez Bombardier, puis j'y ai été embauchée. Au fil des ans, j'ai oeuvré sur différents types d'avion. Je suis chef d'équipe depuis deux ans maintenant.

Décrivez une journée typique de travail.

Nous commençons par une réunion afin de faire un suivi quant au travail effectué par l'équipe de soir. Ensuite, je détermine les tâches de chacun pour la journée. Après, les assembleurs prennent leurs outils et se mettent au travail. Moi, je dirige l'équipe.

Quel est votre plus grand défi?

Je travaille à la toute dernière étape avant que l'avion soit peint. C'est souvent à ce moment que les clients ajoutent des options de dernière minute. Mon défi est donc de gérer ces demandes.

Qu'aimez-vous le plus dans ce travail?

Ce que je préfère, c'est l'absence de routine. Il faut toujours être prêt à réagir aux urgences.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

Que nous travaillons dans une usine moderne et un milieu innovant. C'est une installation de classe mondiale, ce n'est pas une shop comme plusieurs se l'imaginent.

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

La personne doit avoir de la facilité à lire un plan. Il faut aimer travailler manuellement et en équipe. L'assembleur doit également être prêt à relever des défis.

Où pratique-t-on ce métier?

Chez les constructeurs d'avions et d'hélicoptères, mais également dans les plus petites entreprises qui constituent leur chaîne d'approvisionnement. On peut aussi en retrouver dans des centres de maintenance.

Personnes en emploi: 5000

Salaire médian: de 28à 30$ de l'heure

Perspectives d'emploi: acceptables

Taux de chômage: faible

*Les chiffres incluent tous les monteurs et contrôleurs de montage d'aéronefs

Source: Information sur le marché du travail, d'Emploi-Québec




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Aérospatiale: main-d'oeuvre recherchée

    Emploi

    Aérospatiale: main-d'oeuvre recherchée

    Après quelques turbulences, l'industrie aéronautique a redressé le cap et prévoit recruter beaucoup dans les prochaines années. »

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer