Source ID:372522; App Source:cedromItem

Portrait : Sylvie Jodoin, vendeuse/gérante de magasin

Sylvie Jodoin, gérante et vendeuse au magasin Tristan... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Sylvie Jodoin, gérante et vendeuse au magasin Tristan de la rue Laurier Ouest.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Marielle Rougerie

Collaboration spéciale

La Presse

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

C'est un peu par hasard. Ce qui était d'abord un emploi alimentaire est devenu mon métier.

En quoi consiste votre travail?

Je travaille dans un magasin de vêtements Tristan et j'ai deux casquettes: gérante et vendeuse. Côté gérante, je m'occupe de l'administration du magasin, des employés. Côté vendeuse, on offre un service personnalisé qui n'existe presque plus ailleurs. On s'occupe du client de A à Z. On l'accueille, le conseille, lui apporte les vêtements, prépare la facture.

Qu'avez-vous fait comme études?

J'ai un DEC en graphisme. Tristan offre également de nombreuses formations à l'interne. J'ai moi-même donné des formations sur la vente, les produits, les coupes.

Quel a été votre cheminement professionnel?

J'ai été vendeuse de chaussures à temps partiel pendant mes études. D'abord chez Aldo, puis dans une boutique plus petite. J'ai travaillé ensuite dans mon domaine en graphisme pendant un an. Quand l'entreprise a fermé, j'ai postulé chez Tristan où une amie travaillait déjà. Ça ne devait être que provisoire, mais j'ai adoré. J'y suis depuis 28 ans!

Décrivez une journée typique de travail.

Je travaille 5 jours par semaine, soit 40 heures, selon l'ouverture du magasin. Chaque journée est différente. Il y a les jours de réception et de placement de marchandises, il faut aussi s'occuper de l'aspect visuel. Tout ça sans oublier notre priorité: la vente et le service à la clientèle.

Quel est votre plus grand défi?

Le roulement de personnel. Il faut toujours réembaucher, faire de la formation... Avant, les employés restaient plus longtemps.

Qu'aimez-vous le plus dans votre travail?

Beaucoup de choses. J'aime le service à la clientèle, le contact humain. La présentation visuelle, la mise en place des mannequins sont aussi des aspects que j'apprécie.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

Les gens pensent que c'est un métier facile. Mais côté approche du client, il ne faut être ni achalante, ni indifférente. Il faut bien doser: laisser de l'espace au client tout en lui offrant un bon service. Ce n'est pas si simple.

Qualités et aptitudes requises:

Aimer le contact avec la clientèle, sens des responsabilités, endurance physique.

Vendeur

Salaire horaire au Québec (2010-2012): de 10 à 16$

Perspectives d'emploi (2012-2016): favorables

Taux de chômage en 2011: modéré

Formations (région de Montréal, liste non exhaustive):

DEP Vente-Conseil: C.F.P. Daniel-Johnson, École des métiers de l'informatique, du commerce et de l'administration de Montréal, C.F.P. Léonard-de-Vinci

Source: Emploi-Québec, Information sur le marché du travail




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Ventes et marketing: un secteur qui embauche

    Emploi

    Ventes et marketing: un secteur qui embauche

    Le secteur de la vente et marketing se porte bien. Selon Emploi-Québec, les perspectives d'emploi pour la période 2012-2016 sont favorables pour de... »

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer