Le cabinet de conseil français Emerging et l'institut de sondage allemand Trendence ont publié récemment le deuxième palmarès universitaire international.

Mis à jour le 19 nov. 2012
Iris Gagnon-Paradis LA PRESSE

Celui-ci classe les universités selon l'employabilité de leurs diplômés, en interrogeant des recruteurs, et non selon l'excellence académique. Les universités de Chine et de Hong Kong se démarquent, même si Harvard et Yale occupent sans surprise les premiers rangs. Au Québec, l'Université de Montréal (comprenant HEC Montréal et Polytechnique) se classe au 30e rang, et au 4e rang des universités francophones, alors que McGill se hisse au 29e rang. Il s'agit des seules universités québécoises dans le top 150.