Source ID:baa1fea3-2329-41f3-a8d5-6b0400092744; App Source:alfamedia
Exclusif

En difficulté, Saks OFF 5TH n'ira pas au Centre Eaton

Le dernier Saks Fifth Avenue OFF 5TH ouvert... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Le dernier Saks Fifth Avenue OFF 5TH ouvert au Canada a été inauguré aux Galeries d'Anjou le 3 août 2017.

Photo André Pichette, La Presse

Annoncée à la fin de 2015, la venue Saks Fifth Avenue OFF 5TH dans l'ancien Complexe Les Ailes (devenu le Centre Eaton) ne se concrétisera pas. L'enseigne qui appartient à HBC n'obtient pas le succès escompté.

La nouvelle a été confirmée à La Presse par HBC, propriétaire de cette chaîne de magasins qui liquide des vêtements et des accessoires de marques haut de gamme.

« En raison de plusieurs facteurs, Saks OFF 5TH et Ivanhoé Cambridge [propriétaire des lieux] ont convenu que le développement du Centre Eaton de Montréal se poursuivra sans Saks OFF 5TH », nous a écrit la porte-parole de la société mère HBC, Tiffany Bourré.

Il n'a pas été possible d'en apprendre davantage sur les raisons ayant mené les deux parties  à convenir de cette entente. Au cours d'un bref entretien téléphonique, Mme Bourré n'a pas voulu dire si l'idée d'ouvrir au centre-ville de Montréal avait été abandonnée ou si un autre local avait été préféré.

Saks OFF 5TH devait occuper un vaste espace de 45 000 pi2 donnant sur le boulevard De Maisonneuve, au rez-de-chaussée et au 1er étage du Centre Eaton. L'ouverture était prévue avant la fin de 2018.

Ivanhoé Cambridge a corroboré la version des faits de HBC, sans vouloir préciser les raisons ayant mené au désistement.

« Nous sommes en discussions très avancées avec un locataire et nous espérons être en mesure de confirmer son identité bientôt », nous a cependant indiqué par courriel le porte-parole Sébastien Théberge.

RÉSULTATS FINANCIERS DÉCEVANTS

Les affaires de l'enseigne Saks OFF 5TH ne sont pas très bonnes. Au plus récent trimestre clos le 4 août, les ventes comparables de la chaîne (une donnée clé dans l'industrie) ont reculé de 7,6 %.

« Même si les profits se sont stabilisés, il y a encore beaucoup de travail à faire pour améliorer les ventes de Lord & Taylor et de Saks OFF 5TH, qui ne répondent pas aux attentes », a d'ailleurs déclaré la présidente et chef de la direction de HBC, Helena Foulkes, lors de la divulgation des résultats financiers, à la mi-septembre.

La performance du segment liquidation de HBC (Saks OFF 5TH et Gilt) suscite la déception depuis un certain temps. Au cours de l'exercice 2017, les ventes comparables ont diminué de 6,2 %.

Selon Poonam Goyal, expert de la vente au détail chez Bloomberg cité début septembre dans un reportage, le « problème de Saks OFF 5TH est sa marchandise. Ils doivent le résoudre en trouvant un assortiment plus alléchant et en améliorant les prix ».

Saks OFF 5TH exploite quatre magasins en Alberta, deux en Colombie-Britannique, un au Manitoba, neuf en Ontario et deux au Québec (Galeries d'Anjou et Place Ste-Foy).

Au total, la chaîne compte 132 points de vente. HBC exploite aussi 89 magasins La Baie d'Hudson et 39 Déco Découverte. En Bourse, le titre du détaillant est passé depuis un an de 11,75 $ à 8,61 $ vendredi.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer