Les Compagnies Loblaw inscriront une charge d'impôt de 368 millions de dollars liée à leur ancienne filiale bancaire barbadienne Glenhuron Bank.

Publié le 10 sept. 2018
LA PRESSE CANADIENNE

La charge de 98 cents par action sera inscrite au troisième trimestre de la société, mais Loblaw a l'intention d'en appeler de la décision de la Cour canadienne de l'impôt rendue la semaine dernière.

La décision du tribunal fiscal s'appuyait sur les réévaluations de Glenhuron par l'Agence du revenu du Canada pour plusieurs années d'imposition, remontant aussi loin qu'en 2001.

Le gouvernement fédéral alléguait que Glenhuron ne satisfaisait pas aux exigences pour être considérée comme une banque étrangère en vertu de la loi canadienne et que, par conséquent, elle n'était pas exemptée de payer de l'impôt au Canada.

Loblaw affirme que le tribunal a conclu que le détaillant n'avait pas pris aucune mesure d'évasion fiscale et a revu à la baisse le montant que l'entreprise devrait verser en impôt.

Cependant, l'exploitant de la chaîne de supermarché Loblaw s'est dit déçu de l'interprétation de la cour d'une disposition technique de la loi et fera appel.

Après déduction des montants déjà versés, Loblaw prévoit effectuer un paiement en espèces d'environ 242 millions à partir de ses réserves. Cela ne devrait pas avoir d'incidence sur ses plans d'investissement en immobilisations, l'augmentation de ses dividendes ou son programme de rachat d'actions.