Les actionnaires de Groupe Imvescor, propriétaire d'enseignes comme Mikes, Scores et Bâton Rouge, se sont prononcés à 92,7 % en faveur de l'offre d'achat évaluée à 252 millions $ de Groupe d'alimentation MTY.

Martin Vallières LA PRESSE

Une brève assemblée extraordinaire s'est déroulée à cet effet, lundi, à Montréal, dirigée par le président du conseil d'administration d'Imvescor, François-Xavier Seigneur.

Selon les paramètres de l'offre dévoilée en décembre dernier, MTY compte effectuer 20 % du paiement en espèces et 80 % par l'entremise d'actions.

Le regroupement, dont la clôture est prévue en mars, permettra au propriétaire des enseignes comme Thaï Express, Tiki-Ming, Tutti Frutti et Valentine de compter sur un réseau de plus de 5700 restaurants répartis sous 75 marques.

Les ventes annuelles du réseau découlant de la combinaison sont estimées à 2,9 milliards $.

Même si ADW Capital Partners, qui détient une participation de 14 % dans Imvescor, avait manifesté son opposition à l'offre le 20 décembre dernier, cela n'a pas été suffisant pour bloquer la transaction.

Imvescor, qui exploitait un réseau de 262 restaurants en date du 29 octobre, avait sollicité, sans succès, des acheteurs potentiels des deux côtés de la frontière de 2014 à 2016 dans le cadre d'un examen stratégique de ses activités.

Des discussions qui se sont avérées infructueuses avec un acquéreur potentiel non identifié à la suite du dépôt d'une offre non contraignante le 26 octobre ont mené au rapprochement avec MTY.

Par ailleurs, MTY a également bonifié son offre santé en annonçant l'acquisition de la chaîne américaine Grabbagreen dans le cadre d'une transaction évaluée à 2,75 millions $ US. Le réseau de l'entreprise fondée en 2013 compte actuellement 27 restaurants aux États-Unis.

Grabbagreen se présente comme une chaîne de restauration rapide offrant des aliments «semi-biologiques, sans agent de conservation et sans OGM», notamment. La clôture de la transaction est prévue d'ici 45 jours.