Source ID:; App Source:

Loblaw vend ses stations-service à Brookfield

Le réseau est constitué de 213 stations-service avec... (THE CANADIAN PRESS)

Agrandir

Le réseau est constitué de 213 stations-service avec kiosque-dépanneur, chaque station étant adjacente à l'un des magasins d'alimentation de Loblaw.

THE CANADIAN PRESS

Agence France-Presse
Toronto

Loblaw s'apprête à vendre ses 213 stations-service canadiennes à Brookfield Business Partners et à ses partenaires pour la somme de 540 millions.

Même si Brookfield a l'intention de faire adopter la bannière Mobil aux stations-service, celles-ci continueront à accepter le programme de fidélisation PC Plus offert par Loblaw.

L'entente est assujettie à certaines conditions, mais elle devrait être conclue au troisième trimestre.

Brookfield Business Partners, une division de Brookfield Asset Management, a dit voir dans le réseau de stations-service de Loblaw un potentiel d'expansion.

«Cette transaction s'inscrit dans le cadre de notre stratégie visant à acquérir et à accroître la valeur d'entreprises de qualité, dotées de solides (bases) à long terme et oeuvrant dans des secteurs que nous connaissons bien», a affirmé dans un communiqué le chef de l'exploitation de Brookfield Business Partners, Cyrus Madon.

«Nous serons heureux de travailler avec Loblaw au développement et à la croissance de ce réseau de stations-service.»

Brookfield a indiqué qu'elle utiliserait la bannière Mobil en vertu d'un accord avec la Pétrolière Impériale, une filiale de l'américaine ExxonMobil, une des plus grandes sociétés de pétrole et de gaz naturel intégrées des États-Unis.

Loblaw, le plus grand exploitant de supermarchés et de pharmacies au Canada, est la plus récente entreprise à se délester de stations-service. Ces dernières sont généralement achetées par des entreprises qui se consacrent à la distribution de carburant ou par des chaînes de dépanneurs.

L'an dernier, l'Impériale avait vendu ses 497 dernières stations Esso canadiennes à cinq acheteurs, dont Alimentation Couche-Tard, pour un total de 2,8 milliards.

Loblaw a dit s'attendre à utiliser le produit de la vente des stations-service pour ses activités générales.

«On peut donc qualifier ce dénouement de favorable pour nos clients, nos exploitants de stations-service et notre entreprise», a fait valoir dans un communiqué la présidente des Compagnies Loblaw, Sarah Davis.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer