Source ID:; App Source:

Coop Atlantique ferme quatre magasins et supprime 400 emplois

La Presse Canadienne
MONCTON, N.-B.

Coop Atlantique a annoncé jeudi s'être placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC), précisant que ses mesures de restructuration comprendraient la fermeture de quatre de ses magasins et la mise à pied d'environ 400 employés.

La fédération coopérative s'était déjà engagée à l'automne dernier dans un processus d'exploration de diverses alternatives stratégiques pour contrer les difficultés financières auxquelles elle faisait face. Ce processus a débouché récemment sur la vente de la majorité de ses actifs de commerce alimentaires et d'essence de gros et de détail à Sobeys Capital.

Les quatre magasins qui fermeront leurs portes sont la Coop du chemin Mapleton à Moncton et la Coop River Road à Grand Bay-Westfield, toutes deux au Nouveau-Brunswick, ainsi que la Coop Carol Wabush de Labrador City, à Terre-Neuve-et-Labrador, et la Coop de la rue Queen de Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Coop Atlantique n'a pas donné de date de fermeture pour les magasins.

Cette diminution des activités opérationnelles de la coopérative entraînera l'élimination d'environ 400 postes dans les prochaines semaines, a-t-elle précisé dans un communiqué. Ces emplois se trouvent dans les secteurs de l'alimentation et de l'essence au détail.

Coop Atlantique entend concentrer dorénavant ses efforts dans les secteurs de l'agriculture, des carburants en vrac et du logement.

La Cour du banc de la reine du Nouveau-Brunswick, qui a émis jeudi l'ordonnance pour engager les procédures en vertu de la LACC, a désigné la firme KPMG comme contrôleur pour le Groupe Coop, qui comprend Coop Atlantique, Coop Énergie et CA Realty.

La direction du Groupe Coop restera responsable de la gestion et des activités de l'entreprise pendant la période de protection, a précisé la coopérative. Selon le groupe, les activités devraient se poursuivre sans interruption.

Le Groupe Coop dit négocier avec son principal prêteur, la Banque Nationale (TSX:NA), pour obtenir un accord définitif sur un financement supplémentaire pour la durée des procédures en vertu de la LACC. D'ici là, la Nationale continuera à financer le Groupe Coop par l'entremise de sa marge actuelle.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer