Source ID:; App Source:

Tim Hortons veut prioriser le repas du midi

Le président et chef de la direction s'est... (PHOTO PETER JONES, REUTERS)

Agrandir

Le président et chef de la direction s'est dit déterminé à faire de Tim Hortons le leader au sein du secteur de la restauration rapide.

PHOTO PETER JONES, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
David Friend
La Presse Canadienne
TORONTO

Le président et chef de la direction de Tim Hortons (T.THI), Marc Caira, souhaite que la chaîne d'établissements de restauration rapide devienne une priorité pour les Canadiens lors du repas de midi.

M. Caira s'est dit déterminé, jeudi, à faire de Tim Hortons le leader au sein du secteur de la restauration rapide, grâce à son offre croissante de sandwiches, paninis grillés et autres produits.

«En cette époque de faible croissance, il est nécessaire de viser énergiquement ces créneaux parce qu'ils présentent un potentiel de croissance», a-t-il déclaré en entrevue, à Toronto, au terme de l'assemblée annuelle des actionnaires de l'entreprise.

M. Caira a indiqué que le lancement récent du sandwich au poulet croustillant aidait la chaîne à atteindre son objectif consistant à se présenter comme une alternative à ses concurrents plus coûteux, parmi lesquels McDonald's et Burger King.

Parallèlement, M. Caira a dit vouloir porter davantage attention à la nutrition, faisant remarquer que le sandwich au poulet croustillant de Tim Hortons contenait plus de protéines et moins de gras que les produits similaires.

«Notre responsabilité est de rendre le produit aussi sain que possible et de vous fournir les renseignements vous aidant à prendre la bonne décision», a-t-il affirmé.

Le dirigeant de Tim Hortons a aussi indiqué que la chaîne devait agir plus rapidement afin de mettre à l'essai et de lancer de nouveaux produits, alors qu'elle fait face à la vive concurrence de ses rivales.

«Vous allez constater des changements continus chez Tim Hortons», a-t-il dit.

Tim Hortons a annoncé mercredi avoir vu son bénéfice net augmenter de 5,5 % au premier trimestre, à 90,9 millions de dollars, soit un résultat inférieur aux attentes des analystes.

Le bénéfice net a représenté 66 cents par action au cours du trimestre clos le 30 mars. Lors de la même période il y a un an, la chaîne avait réalisé un bénéfice net de 86,2 millions de dollars, ou 46 cents US par action.

Les revenus ont augmenté de 4,8 % au premier trimestre, à 766,4 millions de dollars, contre 731,5 millions un an plus tôt.

À la Bourse de Toronto, jeudi, les actions de Tim Hortons ont terminé la séance à 59,25 $, en hausse de 36 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer